Ici le Buzz
Société

Une Fille « Nounou » Agresse Sa Patronne

La police a interpellé une fille nounou qui a agressé la famille de son employeur et assassiné leur enfant âgé de 7 ans dans la localité de Marigat, dans la région de Baringo, au Kenya. Âgée de 24 ans, La suspecte, dénommée Lydiah J. , a de même causé des blessures à la mère du gamin à la suite de l’ attaque dans la soirée du 24 septembre 2021.

PH: DR. / La Direction des enquêtes criminelles (DCI) du Kenya.

Le département des enquêtes criminelles dans une déclaration du Lundi 11 octobre a affirmé que la suspecte avait travaillé comme nounou pour la famille avant de commettre l’ acte. Les premières enquêtes de la DCI montraient que lors de cette nuit décisive, la suspecte avait infiltré la chambre de son employeur et l’ avait agressé à coups de machette.

« Armée d’ une machette, la suspecte de 24 ans, à qui on a gracieusement proposé un poste de baby- sitter chez un geôlier de la localité de Rumuruti, s’ est secrètement glissée dans la chambre de son patron au milieu de la nuit. » a indiqué le département des enquêtes criminelles (DCI) dans un communiqué. Selon le DCI, le propriétaire était absent pour cause de travail lorsque la suspecte a attaqué le garçon avant de viser la mère (sa patronne) puis de disparaître après son crime.

PH: DR. / Un corps sans vie récupéré et transporté par les services de pompes funèbres.

Lorsqu’ elle passait des appels d’ urgence alors qu’ elle se tordait de douleurs atroces et que du sang giclait de ses bras, de sa tête et de son cou, la femme ne savait pas que son fils aîné de sept ans avait été déjà ciblé par la nounou. Avec l’ absence du propriétaire, la nounou meurtrière avait trouvé le moment idéal pour commettre son acte criminel. Alors que les voisins inquiets se précipitaient pour sauver les victimes, Lydiah s’ est enfuie sans que personne ne le sache. « C’ est en s’ apprêtant à transporter la femme pour l’ hôpital, que les voisins ont trouvé l’ enfant déjà mort en bas du lit. Du sang sortait de sa bouche sans qu’ il soit blessé au corps. » Alors que la mère victime blessée était soignée à l’ hôpital du comté de Nyandarua, où le corps de l’ enfant était conservé pour autopsie, une chasse à l’ homme a commencé.

PH: DR. / Des détectives du Bureau de recherche et de renseignement sur la criminalité du Kenya.

Au cours du week- end, une équipe conjointe de détectives privés, du Bureau du renseignement sur les crimes situé au siège de la DCI du comté de Baringo, a rejoint leurs collègues de DCI à Marigat pour fouiller les régions de Kiptangwanyi et Kongasis de Gilgil, dans le comté de Nakuru. Quelques jours plus tard, des détectives travaillant sur l’ affaire ont repéré la fille suspecte au domicile d’ un de ses amis à Kongasis et l’ ont arrêté. Après des heures de perquisition, la suspecte en fuite a été expulsée de la maison de son amie à Kongasis et escortée au poste de police de Marigat en attendant d’ être inculpée devant le tribunal de Kabarnet, au Kenya.

Récents infos

Cette enfant a été battue à mort par sa belle-mère

[email protected]

Une fille tente de t**er son père pour innocenter sa mère

[email protected]

UNE CENTRAFRICAINE [email protected] À M0RT SON COPAIN CAMEROUNAIS AU CARREFOUR.

[email protected]

UN HOMME QUI SOUPÇONNAIT SA FEMME DE LE TROMPER SE DONNE LA M*RT SUR UN ARBRE

[email protected]

fillettes vi0lées par leur père à Melong!

[email protected]

IL RAMASSE 14 MILLIONS DE FCFA ET LE REND AU PROPRIÉTAIRE

[email protected]

Laisser un commentaire