Ici le Buzz
people buzz

Rihanna offre des vélos aux filles du Malawi pour les aider dans leur éducation

MALAWI — Rihanna est la fondatrice de la Fondation Clara Lionel et l’ambassadrice mondiale du Partenariat mondial pour l’éducation .
En janvier de cette année, la pop star a visité l’école primaire de Muzu au Malawi pour en savoir plus sur les défis auxquels le système éducatif du pays est confronté. « Je suis vraiment ici pour le voir », dit-elle. « C’est une chose de lire les statistiques, mais je veux voir cela de première main et découvrir tout ce qui peut être fait, et par où commencer en premier. » L’objectif de la campagne est de mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030. Dans la vidéo, il est révélé que les problèmes auxquels est confronté le système éducatif du pays sont les salles de classe surpeuplées, le manque d’infrastructures et d’équipements. Ceux-ci conduisent les enfants à abandonner l’école. Une Rihanna inquiète discutant avec des enseignants et des Malawites dit: « C’est triste que cela doive se terminer pour certains d’entre eux parce qu’ils pourraient probablement faire tellement de choses s’ils avaient les ressources pour continuer et terminer. » Plus tard dans le clip, on peut voir Riri jouer avec les enfants et leur enseigner des mathématiques. « J’aime qu’ils apprennent la mélodie », dit le chanteur. « C’est comme mon truc préféré parce que les enfants, ils adoptent la mélodie très, très rapidement. Et donc si vous pouvez l’utiliser comme outil d’apprentissage, je pense que c’est le plus brillant, chose brillante. Les enseignants et les élèves partagent également leurs préoccupations, notamment les effets de la pauvreté sur les enfants et le manque d’écoles dans les régions éloignées, ce qui oblige les enfants à parcourir de longues distances pour se rendre à l’école. Il y a une mince ligne entre la philanthropie et la pornographie de la pauvreté, et c’est toujours subjectif selon la façon dont vous le regardez. Personnellement, je n’ai pas de problème avec la philanthropie étrangère tant qu’elle vient sans agenda sinistre, mais encore une fois, on ne sait jamais. Il y a donc toujours un scepticisme à l’arrière de ma tête, et j’imagine beaucoup d’autres Africains. J’ai reculé quand l’un des enfants de la vidéo, Wongani Nyirenda, 14 ans, a été obligé de chanter. Les touristes sont obsédés par les enfants africains qui chantent et dansent, et cela doit cesser. Le documentaire se termine par une demande aux téléspectateurs d’appeler les dirigeants mondiaux à augmenter les budgets de l’éducation et le financement du Partenariat mondial pour l’éducation afin de l’aider à atteindre 3,1 milliards de dollars entre 2018 et 2020. » Regardez la vidéo ci-dessus et visitez le site Web de Global Citizen ici .

Récents infos

Traité de menteur après avoir réalisé son miracle, Makosso met ses détracteurs au défi

[email protected]

ces révélations stupéfiantes sur la fille de la star camerounaise

[email protected]

La 2ème Tchiza de Serey Die décide de tout dévoiler

[email protected]uz.online

Une étudiante retrouvée mo….rte dans sa chambre sa camarade raconte

[email protected]

Affaire « Sorcellerie » : accusée, Emma Lohoues lance une sévère réplique

[email protected]

Lady Ponce : «Tenor est devenu millionnaire à 16 ans…nous ne l’avons pas soutenu»

[email protected]