Société

_LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL INCULPE FINALEMENT A LA PEINE DE MORT LE MARI DE L’ÉVANGILISTE DÉCÉDÉ LE 8 AVRIL, MME OSINACHI NWACHUKWU:



Vous rappelez-vous de l’artiste populaire Osinachi donc la chanson “ékuemé” faisait bref fait même toujours pleurer beaucoup et donc le mari Peter Nwachukwu avait disait-on torturé à mort ( par violence)?
23 chefs d’accusation ont été retenus contre le Pasteur Peter Nwachukwu 54 ans, veuf de la défunte Osinachi Nwachukwu, chantre decedee en Avril dernier.


Il est accusé de plusieurs choses par le procureur notamment:
– Il est allégué que feue Osinachi avait été expulsée de force de son domicile conjugal par son mari, constituant les faits de violence contre les personnes.


-Il est allégué que le défendeur, Nwachukwu, avait à un moment donné, poussé avec force sa défunte épouse hors d’un véhicule en mouvement.
-L’accusé a été spécifiquement accusé d’avoir commis un homicide volontaire présumé conformément aux articles 104 et 379 de la loi de 2015 sur l’administration de la justice pénale, une infraction contraire à l’article 221 du Code pénal et passible de la peine de mort.


-Il est allégué que le prévenu avait privé la défunte de sa liberté personnelle en limitant ses déplacements et en l’enfermant dans la maison.
– Plus encore, il est reproché au défendeur d’avoir soumis la défunte à des violences émotionnelles, verbales et psychologiques, contrairement à l’article 14 (1) de la loi VAP de 2015.


– Les enquêtes auraient révélé que l’accusé aurait refusé à Osinachi l’accès à son argent pour les médicaments et les produits de première nécessité, et l’avait ainsi forcée à mendier et à emprunter.
– Il est allégué que le mari d’Osinachi l’aurait isolée de force et séparée de sa famille en empêchant sa mère et ses frères et sœurs de lui rendre visite à son domicile conjugal.


Peter Nwachukwu a en outre été accusé d’avoir cruellement battu ses enfants et d’avoir enregistré leurs cris et de les avoir diffusé via son téléphone.
-Il aurait egalement menacé les enfants et les aurait empêchés de signaler les actes de violence domestique contre leur mère au pasteur en chef de leur église, le Dr Paul Enenche, ou à toute autre personne.


Il a été inculpé en vertu des articles 104 et 379 de la loi de 2015 sur l’administration de la justice pénale par le procureur général de la Fédération.
L’accusé a été inculpé d’homicide coupable en violation de l’article 221 du Code pénal qui est passible de la peine de mort….
Source Nigéria News
Traduit et complété par moi

Récents infos

Une femme commet un geste affreux face à sa nièce

admin@kamerbuz.online

Accident à Baffoussam aujourd’hui

admin@kamerbuz.online

Une femme retrouvée m..0.rte avec des pieds en..^flés dans son appartemement à douala

admin@kamerbuz.online

Cette fille appelée ” Blancho ” est décédée hier des suites d’un avortement

admin@kamerbuz.online

Cette jeune dame a été poig….#nardée devant son portail la nuit de mardi passé

admin@kamerbuz.online

Les femmes utilisent leur sécr3tion v@g!nale comme parfum pour attirer les hommes

admin@kamerbuz.online