Société

À QUELQUES JOURS DE NOTRE MARIAGE, MON FIANCÉ N’EST PLUS JAMAIS REVENU A LA MAISON.



🔴

🔴🔴 NOUVEAU TÉMOIGNAGE 🔴🔴🔴
À QUELQUES JOURS DE NOTRE MARIAGE, MON FIANCÉ N’EST PLUS JAMAIS REVENU A LA MAISON. IL AVAIT ÉTÉ RETROUVÉ MORT EMPOISONNÉ SUR UN LIT D’HOTEL, COMPLÈTEMENT NU ET DÉPOUILLÉ DE SON ARGENT. (Merci de partager avant lecture svp).
Recueilli et publié par Amé Océane CODJIA
J’avais longtemps lutté pour arriver à construire ma vie de famille. J’avais connu moult déceptions mais lorsque j’avais rencontré mon fiancé, je compris pourquoi avec les autres les choses n’avaient pas marché. Il était l’idéal… Enfin, je le pensais bien.


Nous avions mis trois années à construire notre foyer. Il vivait à l’étranger et revenait chaque année. Notre fils n’avait que 8 mois lorsque son père nous a quitté, arraché à ce monde.
Certains ont crié à l’empoisonnement par des amis à lui à la veille de notre mariage, mais les conditions dans lesquelles il avait été retrouvé n’avaient rien de tout ça.


Je ne savais pas si je devais le pleurer ou le détester car tout portait à croire qu’il avait été empoisonné par une maitresse après des ébats sexuels.
Comment expliquer qu’on puisse perdre l’homme qu’on s’apprêtait à épouser dans quelques jours ainsi ? Comment expliquer qu’à quelques jours de votre mariage, votre fiancé soit encore capable de vous tromper de manière si planifiée ? Il avait choisi une auberge délabrée hors de la ville dans une zone où personne n’aurait pensé à aller les chercher et c’était là qu’il connut ses dernières heures.


Nous avions déjà tout mis en place. Mon fiancé était rentré au pays juste pour notre cérémonie. Après le mariage, je devais finaliser les papiers et le rejoindre sauf que tout ceci ne verra jamais le jour.
Mon fiancé était un « viveur », il aimait ça, sortir avec ses amis. Il était une personne très généreuse d’ailleurs, ce pourquoi il avait toujours des gens autour de lui.


Hommes, comme femmes, tous voulaient être son ami(e). Il faisait toujours preuve d’une grosse naïveté car il disait être protégé par la nature elle-même et qu’il avait trop bon cœur pour mourir bêtement.
Il disait cela parce que très sincèrement il avait toujours eu beaucoup de chances et de facilité dans la vie. Il avait toujours tout obtenu les mains levées.


Benjamin d’une fratrie de 3, il était le seul garçon. Ils avaient tous toujours été entre l’Europe et l’Afrique.
Il était tellement naïf qu’il ne cherchait pas à se méfier des gens. Il pensait que personne ne pouvait lui vouloir du mal car il n’avait de problème avec personne.
J’avais déjà soupçonné des infidélités, mais il avait l’art de rassurer et de convaincre.
Un jour il m’avait dit : « Si je ne t’aimais pas, penses-tu que j’aurais accepté 3 ans de relation à distance et que je serais revenu t’épouser ? ».
Il avait raison car ces années n’avaient pas vraiment été facile pour nous à distance et si nous parlions mariage aujourd’hui, c’est bien grâce à sa grande patience et à son sens du pardon.


Le mariage devait se faire le vendredi et samedi de la semaine suivante. Tout était prêt, les tenues de mes demoiselles d’honneur, les tenues des garçons d’honneur. Ma robe était d’un créateur, pareil pour son costume.
Il était tellement fier de se marier qu’il en parlait à tout le monde. Il avait invité tout le monde. Il disait n’avoir pas grandi au pays et donc que ça lui ferait plaisir que ses quelques camarades d’enfance viennent à son mariage.
Croyez-moi, nous étions tous occupés à préparer ce beau mariage dont j’avais tant rêvé. Tout allait comme sur des roulettes jusqu’à cette nuit où mon fiancé ne rentra pas à l’appartement où il logeait.


Nous nous étions séparés dans l’après-midi aux alentours de 17h. Il m’avait dit qu’il irait faire quelques courses et rentrerait se reposer. Vers 21H, sans nouvelles, j’essayai de le joindre en vain, son téléphone n’avait pas sonné, il était éteint. J’avais insisté jusqu’à 23H et commençai par sérieusement m’en faire.
J’avais un très mauvais pressentiment alors j’appelai tous ses amis mais aucun d’eux ne sut où il était. Certains l’attendaient car ils devaient se voir pour prendre un pot. J’appelai mes beaux-parents mais pareil, aucune nouvelle non plus.


Je commençai par tourner en rond car même lorsqu’il était occupé, il laissait des messages pour le signaler.
Son silence me disait clairement que quelque chose de grave s’était passée.


Toute la nuit, ce fut des recherches pour voir où il se trouvait. Pas de news.
Au petit matin, alors que tous étions là dans son appartement à tenter de le retrouver, j’entendis un de ses amis chuchoter aux autres qu’il faille vérifier les accidents dans la nuit… Mon cœur s’affola. Je me mis à crier :
– Qu’est-ce qu’il ira faire parmi les accidentés aux urgences ? Tu veux tuer mon fiancé ? Tu es diabolique, comment peux-tu penser à une chose pareille ?


Je criais tellement qu’ils furent obligés de m’enfermer dans la chambre pour que je me calme. Il ne disait que ce que tous pensaient tout bas. Je n’arrivais plus à retenir mes larmes. La panique était au rendez-vous. Je sentais que quelque chose de très grave lui était arrivée.
Je priais qu’on le retrouve, c’était là ma prière et qu’il se porte bien.
Jusqu’à midi, aucune toujours nouvelle et c’est vers 18H qu’un de ses amis reçut un appel étrange. C’était un jeune homme qui appelait pour informer qu’ils avaient retrouvé un homme dans un état lamentable, dans une chambre d’auberge hors de la ville.


Ils étaient allés le signaler à la police du coin.
Ils se concertèrent pour que je ne sois pas mise au courant de la nouvelle et se rendirent sur place.
J’étais tellement abattue que je restai au fond de son lit. Personne n’était en paix. Je ne savais même pas avec qui était notre bébé tellement j’étais mal.
Des heures après, les garçons rentrèrent à l’appartement. Toujours allongée, j’entendis des cris et des lamentations. C’était ma belle-mère… Je me levai en sursaut et courus jusqu’au salon.


Tous avaient le visage défait. Personne n’osa parler. Ma belle-mère était allongée par terre en larmes. « Mon fils, mon fils », disait-elle.
– Il est où ? Questionnai-je un de ses amis…
Il ne me répondit pas.
– Amenez-là hors d’ici, lança mon beau-père avant de fondre en larmes.
Je sentis mes membres m’abandonner… C’était juste fini… Il s’était vraiment passé quelque chose de très grave. Mon fiancé était mort…


Il avait été découvert, allongé dans un lit dans une auberge, le bassin salit par son sperme et de la mousse qui sortait de sa bouche.
On ne pouvait pas déterminer ce qui s’était passé. On l’avait vu entrer avec une fille mais personne ne pouvait identifier qui elle était. Comme par magie il n’y avait aucun moyen de savoir quoi que ce soit et une auberge délabrée hors de la ville, c’est fait pour camoufler toute bêtise.


Les policiers avaient mis la pression aux gérants de l’auberge mais ça n’avait rien donné. Ils avaient juste conclu à un assassinat commandité pas une mauvaise fréquentation.
Au lieu de célébrer un mariage, je devais enterrer l’homme que je n’avais même pas eu la chance d’épouser. Notre enfant était orphelin et moi veuve.


Je savais au fond de moi qu’il m’avait trompée et s’était fait avoir tout seul.
La meilleure hypothèse était qu’il avait promis certainement le mariage a une fille et qu’elle avait découvert qu’il officialisait notre relation. Prise de colère elle l’avait fait aller dans ce lieu pour se venger définitivement.
Une chose était certaine, elle avait réussi son coup et l’avait dépouillé de tout l’argent qu’il portait sur lui.
Je n’ai jamais pu pardonner à mon fiancé cette grosse humiliation et perte. Il avait été tellement imprudent et cette imprudence lui avait coûté la vie.


Qu’est- ce qu’il ne faut pas dire aux hommes ? Que désirez-vous d’autre ? Vous trouvez le diamant mais vous n’êtes jamais satisfaits. Le pire, vous détruisez des vies entières par votre égoïsme.
En allant commettre vos bavures, pensez à ceux qui vous aiment et qui vous attendent à la maison. Ils n’y sont pour rien.

Récents infos

Usain l’homme le plus rapide au monde ruiné après une escroquerie de plus de 12 millions de dollars

[email protected]

Deborah Tushima empoisonnée par sa meilleure amie

[email protected]

ELLE TU€ SON MARI EN PLEIN FACEBOOK LIVE APRÈS AVOIR DÉCOUVERT SA BIS€XUALITÉ

[email protected]

Bépanda : Une femme bat à mort un enfant de 3 ans

[email protected]

3 PERSONNES MEU*R*ENT EMPOI**SON*NÉES PAR LE PROPRI*ÉTAIRE D’UN RESTAURANT

[email protected]

une femme mère de famille a été tuée et entérée dans sa propre parcelle par son chauffeur qu’elle hébergeait

[email protected]