confidence

IL DIT QUE JE NE SUIS PAS PLUS CHRÉTIENNE QUE LUI, SI DERRIÈRE NE M’ARRANGE PAS DE RENTRER CHEZ MES PARENTS.



bonjour Coeur & Anonyme , en ano svp. j’ai 35 ans et mariée depuis 2 ans. mon mari est originaire d’une ville voisine, je l’ai connu quand il est venu à Douala pour une mission 1 ans. Quand je l’ai connu il venait d’arriver et je l’ai fait connaître toute la ville. On passait beaucoup de temps ensemble. Après 8 mois il a décidé de commencer les démarches pour le mariage, on est donc allé dans sa ville pour quelques jours histoire de connaître sa famille.


Là-bas tout s’est bien passé, on est rentré à Douala et après sa mission on est allé dans sa ville pour le mariage. Je précise qu’avant le mariage en 1 ans de relation on a couché maximum 5 fois, il donnait l’impression de ne pas trop aimer le s*xe, je ne le forçait pas aussi. Comme il est timide je me disais qu’avec le temps il allait se laisser aller. C’est après le mariage que mon calvaire a commencé. On a déménagé définitivement dans sa ville car sa mission est terminée.


Depuis que je suis ici monsieur a commencé à me forcer à faire l’amour par d*rrière. La première fois j’ai pensé qu’il plaisentai, j’ai ri et je n’ai rien dit. Mais après il a commencé à insister de plus en plus et il a commencé à s’énerver.


La j’ai du lui expliquer que nous sommes tout les deux Chrétiens et que ce n’est pas bien et en plus paraît que c’est très douloureux donc je ne veux pas de ça. Pour ça monsieur m’a boudé pendant des jours et il m’a dit que je ne suis pas plus Chrétienne que lui et que si ça ne m’arrange pas de rentrer chez mes parents. Avec tout ça j’ai fini par accepter.


Depuis deux ans de mariage c’est ce que je vie, il ne fait jamais par devant, je dis bien jamais, jusqu’à la je n’ai pas encore pris de grossesse, souvent je lui demande de faire devant juste une fois pour que je puisse au moins avoir une grossesse mais il s’en fout. En plus depuis 2 ans qu’il fait par derrière je ressens toujours la même douleur comme au premier jour.


C’est toujours aussi douloureux. Il est devenu accro au sexe et chaque jours je subi ses assauts. Je souffre énormément de cette situation et je ne sais pas a qui me confier. Si je rentre a Douala qu’est ce que je vais dire à mes parents qui le considére comme un saint.

Récents infos

Les hommes meurent toujours après avoir fais l’amour avec moi et, ceci m’effraye

[email protected]

A L’HÔTEL AVEC MA MAÎTRESSE, J’ENTENDAIS MA FEMME DANS LA CHAMBRE D’A CÔTÉ

[email protected]

son petit ami lui brise le coeur

[email protected]

ma copine est retournée chez le père de son enfant

[email protected]

VOULANT M’ASSASSINER, ELLE A EMPOISONNÉ SA FILLE

[email protected]

Je voulais aussi être une influenceuse web

[email protected]