Société

Pour Sauver Son Mariage, Cette Femme A Tué Son Propre Fils


Une femme infidèle qui est tombée enceinte alors qu’ elle était mariée. Elle a été arrêtée pour avoir étranglé son nouveau- né. La femme aurait tué le bébé pour cacher les preuves de son infidélité à son mari, qui est basé en Afrique du Sud.

Tuer pour sauver ses arrières



PH: DR, Une mère portant son fils sur le dos ( illustration )

Selon l’ information rapportée par Le Chronicle ce 02 février, Trasia Mathe une femme au foyer, n’ a pas pu résister à la tentation et a commencé une liaison illicite pendant que son mari était absent en Afrique du Sud.

Au cours de cette liaison adultère avec un homme anonyme, Mathe la jeune femme vivant au Kenya est tombée enceinte de son amant. Inquiète que la naissance de l’ enfant expose ses manigances de tricherie, Mathe a comploté pour tuer le bébé à la naissance qu’ elle a accouché en décembre dernier.

Elle n’ a consulté aucun médecin pendant sa grossesse. Mathe a accouché en décembre et a donné naissance à une petite fille. Elle a ensuite étranglé le nouveau- né et l’ a enterrée dans une tombe peu profonde de son jardin.

Dénoncée par un inconnu



PH: DR, Une femme seule et triste

Cependant, lorsque son mari est rentré d’ Afrique du Sud quelques jours plus tard, il s’ est rendu compte que quelque chose n’ allait pas à cause de ses seins enflés.

Suite à la découverte peu recommandable, le mari n’ a cependant pas signalé l’ affaire à la police. Au lieu de cela, la police a appris le crime de Mathe après une dénonciation anonyme faite ce 02 février c’ est- à- dire 3 mois après son meurtre.

La police a arrêté Mathe et l’ a accusée d’ infanticide. Elle a comparu devant le magistrat résident de Tsholotsho Victor Mpofu qui l’ a placée en garde à vue.

5 ans de prison ferme



PH: DR, Des policiers zimbabwéen

En vertu de la loi zimbabwéenne, toute femme qui cause la mort de son enfant dans les 6 mois suivant l’ accouchement n’ est pas accusée de meurtre, même si le meurtre semble intentionnel.


Au lieu de cela, elle est accusée d’ infanticide parce que la loi considère que l’ équilibre mental de la femme est perturbé par l’ accouchement.

La peine maximale pour infanticide en vertu de la loi sur le droit pénal (codification et réforme) est de 5 ans de prison, bien que certaines personnes obtiennent des travaux d’ intérêt général.


Récents infos

UNE GAMINE DE 17 ANS FURIEUSE D’AVOIR ÉTÉ LARGUÉE PAR SON COPAIN STEVE FAH DÉCIDE DE TOUT METTRE DEHORS

[email protected]

Un camerounais fabrique une télévision qui fonctionne sans électricité

[email protected]

Elle en*.terre vivant son nouveau-né et fait une étonnante confession sur sa grossesse

[email protected]

Emma Lohoues se prononce sur cette affaire de Dubaï : “La vie est un choix”

[email protected]

Cette jeune soeur a voulu se sµ..icider hier à mbalmayo

[email protected]

Une Femme Pique Une Crise Au Volant De Sa Voiture Et Finit Folle

[email protected]