Société

un candidat pris en flagrant délit de tricherie brise une bouteille sur la tête du surveillant

Kouamé Patrice, professeur d’Anglais au lycée municipal de Sinfra revient de loin. Il a presque frôlé la mort ce Mercredi matin au Collège municipal de Sinfra, suite à une agression à la bouteille perpétrée sur lui par un candidat au Bac, à la fin de l’épreuve de philosophie.

Selon l’une de nos source sur place, collègue de Kouamé Patrice, ce dernier avant le début des épreuves a demandé aux candidats de se débarrasser de tout document compromettant. Mais moins de vingt minutes après le début de la composition, l’élève C.F en classe de terminale au Lycée HKB demande à aller aux toilettes pour cause de diarrhée.








Le surveillant intrigué, puisqu’il faut au moins la moitié du temps avant de laisser les candidats sortir, appelle l’un des superviseurs et lui demande d’accompagner l’élève. Ce que ce dernier fait. En réalité il s’agissait d’une astuces de C.F pour aller récupérer son téléphone portable caché bien avant dans les toilettes, afin d’échapper au détecteur de métaux et de téléphones à l’entrée du centre.

De retour en salle, le candidat de met à utiliser son téléphone sur lequel il avait commencé à recevoir progressivement le devoir traité. Mal lui en pris, car la supercherie est vite découverte par l’enseignant qui a vite fait de le dénoncer aux responsables du centre qui font sortir le candidat.

Pour Kouamé Patrice, l’incident semble être clos, mais pas pour le présumé tricheur qui contrairement à ce que l’on pensait, s’était caché dans les environs en attendant la fin de l’épreuve.

Et justement à la fin de celle-ci, il revient au pas de loup dans la salle au moment où le surveillant ramassait les copies. Ce dernier ayant la tête baissée n’a pas vu s’approcher l’élève revanchard qui lui lance: “Tu as osé me faire ça ?”. Puis il s’élance sur ce dernier avec une bouteille qu’il lui fracasse sur le crâne de toutes ses forces.

Le professeur d’Anglais pousse un cri d’horreur et vacille sans pour autant s’écrouler. Il est en sang parce la bouteille s’est effritée en petits morceaux sur son crâne.

L’agresseur profite de la stupeur générale pour prendre la poudre d’escampette. Sa victime est rapidement conduite au dispensaire du centre de santé pour y recevoir les soins appropriés. Sa vie ne serait pas en danger. Quant à l’agresseur, il courait toujours au moment où nous mettions sous presse.



Récents infos

il trompait son épouse avec leur propre fille âgée de 19 ans

[email protected]

Voici les raisons de l’emprisonnement de Chidinma Ojukwu

[email protected]

Diane Nama BAST0NNÉ£ par son copain en plein restaurant pour “jalousie”

[email protected]

J’ai quitté ma femme pour une jeune fille et je regrette

[email protected]

Le message de Charly Mbarga

[email protected]

Une femme commet un geste affreux face à sa nièce

[email protected]

Laisser un commentaire