Société

un pasteur arrache une femme mariée à son mari et se justifie



Un pasteur a justifié le fait d’avoir arraché une femme mariée à son mari après qu’il (le mari) ait révélé l’histoire.


Un quotidien kényan local avait rapporté que David Makori avait affirmé que le pasteur Charles Maloba de l’église Power Pentecost avait volé sa femme, membre de la chorale de l’église, il y a trois mois et qu’il vit maintenant avec elle dans un endroit inconnu à Kajiado.


L’homme cocu a déclaré à The Nairobian: « Je ne comprends pas comment un évêque d’église marié peut arracher la femme de quelqu’un. Il semble que l’évêque ait aimé sa performance dans la chorale qu’il a trouvé un moyen de se rapprocher d’elle.”


Réagissant aux allégations de son mari, la dame a accusé son ex-mari de ne pas mettre du sérieux dans leur mariage, d’où la raison pour laquelle elle est entrée dans une relation amoureuse avec l’homme de Dieu. Esther a en outre accusé Makori d’avoir refusé de rendre leur mariage « officiel » alors qu’ils étaient ensemble depuis 10 ans.


Esther a ajouté: “Comment peut-il rester avec moi plus de 10 ans sans prendre la peine d’officialiser notre mariage ? Si je trouve quelqu’un de sérieux avec moi quel est le problème ?”.
Ledit pasteur, Mgr Maloba a cependant justifié son action en l’attribuant à la génétique. Il a dit que ses actions étaient attendues parce que d’abord, son père est polygame et deuxièmement, il vient de la communauté Luhya au Kenya.

Récents infos

Elle refuse sa demande en mariage …il l’a déshabille en public

[email protected]

« l’enfant sorcier » secouru par l’humanitaire Danoise Anja Ringgren Lovén a retrouvé son père après six ans

[email protected]

Une Mère De Deux Enfants Abandonne Son Foyer Pour Vivre Avec Un Blanc

[email protected]

VOICI L’ENSEIGNANT QUI A TORTURÉ AU MARTEAU UN ENFANT À LA PRIMARY SCHOOL DE BILONGUÈ À DOUALA

[email protected]

une fillette de 6 ans torturée à mort par son père et sa belle-mère

[email protected]

un mbenguiste revenu d’Europe reç0it 10 c0µps de c0µteau devant sa porte

[email protected]