Société

Une Fillette De 8 Ans a été victime d’abue


Le monde est cruel. C’est un constat. Des cas de crimes, les pires que les autres. Cet article fait cas d’un homme qui a assassiné une fillette de 8 ans. Et comme si cela ne suffisait pas, ce dernier s’est permis d’extraire certaines parties de son corps. Les faits.


Un étudiant de premier cycle de l’Université de Port Harcourt identifié comme étant Ifeanyichukwu Maxwell Dike et Ugochukwu Nwamiro a été condamné à mort par pendaison sans option d’amende pour le meurtre horrible d’une fillette de 8 ans, Chikamso.

Dike a été appréhendé à l’endroit où il était sur le point de se débarrasser du cadavre de la petite fille après avoir retiré certaines parties de son corps pour les utiliser à des fins rituelles.



ph:dr/corps sans vie

Selon le DSP Nnamdi Omoni, le suspect avait enlevé les yeux, la langue et les parties intimes de la petite fille et les avait mis dans un sac en polyéthylène. Il était sur le point de se débarrasser des restes et il a été capturé par le groupe d’autodéfense qui a remarqué son mouvement suspect.



PH/DR:l’accusé

Pris la main dans le sac, le suspect a laissé tomber son sac et a pris la fuite.

Le groupe d’autodéfense l’a poursuivi et il a été arrêté. Il a été remis aux autorités et il a avoué puis les a emmenés là où il a gardé les parties du corps qu’il a retirées.

Malheureusement, après son arrestation, Dike s’était évadé de la garde à vue.

 



Ph:dr/l’homme rattrapé après son forfait

Rattrapé après sa fuite

Après cette tentative de fuite, le criminel a encore été appréhendé.

Dike a déclaré que « Personne n’a aidé à mon évasion de prison. J’ai profité de l’absence d’électricité au Département des enquêtes criminelles de l’État de Port Harcourt pour m’évader de la garde à vue.  L’allégation selon laquelle les agents de police chargés de l’enquête (IPO), Johnbosco Okoroeze m’ont aidé à m’échapper est fausse », déclare le meurtrier.

Les policiers qui l’auront aidé sont actuellement en détention et attendent le jugement.

ph:dr/la police

Réaction du père de la victime


Le père de la victime, M. Ernest Mezuwuba a déclaré que « l’accusé avait fui la garde à vue quelques minutes après avoir rédigé sa déclaration au SCID le jour même de son arrestation.


Selon Ernest, ” peu de temps après avoir pris son commentaire et le mien et le suspect a dit qu’il goûtait et qu’il voulait de l’eau, la prochaine chose que j’ai entendue était de l’aider, de l’attraper, il s’enfuit et le policier est revenu et nous a dit qu’il s’était échappé.




Récents infos

LASSÉ D’ATTENDRE LE RETRAIT DE SA CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ DEPUIS DES ANNÉES, IL DÉCIDE DE TOUT CASSER DANS UN COMMISSARIAT

[email protected]

Une femme a rencontré la m0rt prématurement dans son appartement par un énorme serp*nt dans sa d0uche

[email protected]

UNE ENFANT ALLANT À L’ÉCOLE RA..MASSE UNE PIÈCE DE 100 FCFA QU’ELLE M..ANGE ET TROUVE LA MORT PLUS TARD.

[email protected]

une dame se jette du pont Wouri sous le regard des passants

[email protected]

une professeure poign@rdée à la g0rge par un élève au lycée… (vidéo)

[email protected]

_LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL INCULPE FINALEMENT A LA PEINE DE MORT LE MARI DE L’ÉVANGILISTE DÉCÉDÉ LE 8 AVRIL, MME OSINACHI NWACHUKWU:

[email protected]

Laisser un commentaire