Société

Elle empoisonne à mort ses 04 enfants pour le mariage à bamenda.


• Une femme a empoisonné ses deux enfants et deux autres enfants de sa famille

• L’homme qui veut l’épouser ne veut pas que ses enfants aillent à la maternelle
• Deux des enfants sont décédés immédiatement


C’est un sentiment de colère et de tristesse qui règne actuellement à Bamenda, la capitale de la région du Nord-Ouest.
Selon une source locale qui a rejoint la rédaction de CameroonWeb, une femme a empoisonné ses deux enfants et deux autres enfants de sa famille en échange d’une promesse de mariage à un homme qui veut l’épouser mais ne veut pas de ses enfants.


Selon la même source, deux des enfants sont décédés juste avant la découverte de la maladie, les deux autres ont été transportés d’urgence à l’hôpital et sont actuellement en traitement.
Saïd Ngum Hilda Lum et son futur mari, dont l’identité n’est pas encore connue, se sont rencontrés sur Facebook
« Qu’est-ce qui s’est passé dans l’esprit de Lum pour tuer ses enfants ? Pensait-elle que la cause de leur mort ne pouvait pas lui être attribuée ? »
Aux dernières nouvelles, le criminel présumé est entre les mains de la police qui a ouvert une enquête.
Bamenda_Epoisonnement_Enfant_Camerounweb

« />
Cameroun : un « prêtre » assassin arrêté
La gendarmerie vient de mettre la main sur l’assassin d’Elisabeth, 35 ans, ancienne secrétaire de poste de gendarmerie à la carrière de Yaoundé. Le meurtre de la jeune fille avait fait bouger toute la toile il y a quelques semaines.
C’est une bande de trois malfaiteurs qui a été présentée à la presse par la gendarmerie aujourd’hui. Georges Thierry Ondobo Ambassa, 39 ans, est le principal suspect du meurtre d’Elisabeth.


Libéré de la justice, Thierry Ambassa s’est présenté à ses victimes comme un prêtre exorciste. Par exemple, il a réussi à attirer la jeune femme de 35 ans qui était aux prises avec des problèmes d’accouchement. Après s’être connecté avec sa victime via Facebook, Thierry Ondobo parviendra à l’arnaquer avant qu’il ne se débarrasse de lui.
« Il s’est fait passer pour un prêtre exorciste et c’est à travers ce profil sur les réseaux sociaux qu’il détermine ses victimes. La défunte avait un problème d’accouchement et l’homme s’est porté volontaire pour l’aider à le résoudre spirituellement. Mobile avec lequel il est passé et donc il l’a emmené chez lui avec ses deux complices », a déclaré à la presse Hervé Abada, commandant de la compagnie de la gendarmerie de Yaoundé 1 .


Le corps d’Elisabeth a été retrouvé le 15 juin après avoir été jeté dans un buisson à Awae avant d’être enterré le 26 juin. Quant à son assassin, il a été déféré devant le parquet pour répondre de ses actes.

Récents infos

MORT TRAGIQUE DU JEUNE DJEUANDEU ARDILLESS ÉLÈVE EN CLASSE DE 4e AU LYCÉE DE PK.21 DOUALA.

admin@kamerbuz.online

Une dot retournée 3 jours après la cérémonie… La raison vous surprendra

admin@kamerbuz.online

Drame : elle tµe son «sugar daddy» pour une raison surprenante

admin@kamerbuz.online

COMPTABLE DE 47 ANS SE SUICIDE AU NIGÉRIA PARCE QU’ELLE N’ARRIVAIT PAS À SE MARIER

admin@kamerbuz.online

Après Un Mois De Mariage, Le Mari Fait Cette Horible Découverte Chez Sa Femme

admin@kamerbuz.online

Il bat sa femme enceinte à mort pour de l’argent qu’elle lui aurait prêté

admin@kamerbuz.online